....

Invitation - Finissage

La Fondation Archives + Production d’art contemporain (APCd) a le plaisir de vous inviter à assister au bouquet final d’une aventure à laquelle elle doit mettre un terme, bien malgré elle. Cependant, le jeudi 14 décembre 2017, ce sera l’occasion, non pas d’un triste enterrement, mais d’une ultime fête, en remerciement du soutien extraor- dinaire des très nombreuses personnes et institutions qui ont permis le grand succès d’APCd. 

Programme:

dès 18h, accueil (bâtiment 170)

18h30 en prélude, spectacle de danse de la compagnie trio "Nous et Moi", de l'école Mastazz Dance & Co

  • Mot de bienvenue

  • 2ème volet du spectacle de danse de la compagnie "Nous et Moi"

  • Sortie et présenntation du livre "BAMBOU" de Michel Gremaud

  • Rétrospective APCd et finissage de l'exposition "GROUPE en MOUVEMENT"

  • Apéritif dinatoire

..

Einladung - Finissage

Die Stiftung APCd (Archives + Production d’art contemporain), freut sich, Sie zum Schlussbouquet eines Abenteuers einzuladen, das zu beenden, sie sich notgedrungen gezwungen sieht. Freilich wird der 14. Dezember 2017 keine traurige Beerdigungs- zeremonie, sondern eine letzte, herzliche Feier, als Dank für die ausserordentliche Unterstützung seitens so vieler Privatpersonen und Institutionen, die den grossen Erfolg von APCd ermöglicht haben.

Programm:

Ab 18 Uhr, Empfang (Gebäude 170)

18:30 Uhr zum Auftakt, eine Tanzvorführung der Kompanie "Nous et Moi" (Tanzschule Mastazz Dance & Co)

  • Begrüssungsreden

  • 2. Teil Tanzvorfürhung der Kompanie "Nous et Moi"

  • Präsentation von "BAMBOU", dem Buch, welches dem Freiburger Künstler Michel Gremaud gewidmet ist

  • Retrospektive APCd und Finissage der Ausstellung "GROUPE en MOUVEMENT"

  • Apéro riche

....

....

Locaux à remettre au 01 janvier 2018:

..

Räumlichkeiten zu vermieten ab 01. Januar 2018:

....

www.homegate.ch/louer/107545818

474.jpg

GROUPE en MOUVEMENT (1957-2017)

29.09.2017 - 15.12.2017

Né en 1957, le groupe Mouvement fête cette année ses soixante ans. Issu de l’association de quelques artistes fribourgeois (Roger Bohnenblust, Emile et Louis Angéloz, suivis de Jean-Claude Fontana et Peter Bernold), a pour but premier celui d’accueillir tous les artistes sans distinction - y compris les photographes, écrivains et musiciens qui ne pouvaient alors pas être membres de la SPSAS, et dont il s’inscrit donc en marge -, ainsi que les femmes, qui en étaient encore exclues. Il est aussi le premier à créer une galerie à Fribourg, celle de la Cité, installée dans une cave dans l’esprit du Saint-Germain-des-Prés de l’époque. Mis en sommeil il y a dix ans, le groupe continue à vivre, notamment par la mémoire de ses membres vivants qui sont aujourd’hui encore plus actifs que jamais.


Cocteau et Auric

Une conférence de Florian Jacot-Descombes

Jeudi 06 juillet 2017 - 19:00

Dans le cadre de l'exposition Jean Cocteau - Jean Mauboulès, venez écouter le passionnant Florian Jacot-Descombes ! Conférence "musicale" unique à la Fondation APCd le jeudi 06 juillet à 19:00.


Jean Cocteau - Jean Mauboulès

17.03.2017 - 09.07.2017

....

Par la mise en parallèle des oeuvres graphiques de Jean Cocteau et des sculptures de Jean Mauboulès, APCd fait le lien entre deux artistes majeurs qui s’intéressent pareillement aux problèmes techniques et visuels de la création, tels que le poids et le mouvement, la stabilité et l’instabilité, ou encore l’ombre et la lumière. Si chacun des deux évolue à une époque différente, Cocteau sur le fil – moderne – des XIXe et XXe siècles, Mauboulès sur celui – contemporain – des XXe et XXIe siècles, d’importantes similitudes lient les deux hommes qui, tant l’un que l’autre, s’expriment par le biais de lignes et de courbes qui revêtent des formes très diverses. Quand Cocteau trace les contours d’un visage en n’en dessinant que l’essentiel des formes, Mauboulès forge le fer et modèle le verre tout en finesse pour produire – dans une façon très graphique – des profils abstraits et en trois dimensions qui ne sont pas sans évoquer certaines des figures de l’illustre homme de lettres.

..

Durch die Gegenüberstellung der Grafiken von Jean Cocteau und den Skulpturen von Jean Mauboulès stellt APCd eine Verbindung zwischen diesen beiden wichtigen Künstlern her, die sich gleichermassen für die technischen und visuellen Probleme der Kreation interessieren, zum Beispiel Gewicht und Bewegung, Stabilität und Instabilität oder auch Licht und Schatten. Zwar bewegt sich jeder in einer anderen Epoche : Cocteau an der – modernen – Schnittstelle zwischen dem 19. und 20. Jahrhundert, Mauboulès an der – zeitgenössischen – zwischen dem 20. und 21. Jahrhundert. Doch drückt sich sowohl der eine wie auch der andere durch Linien und Kurven aus, welche die unterschiedlichsten Formen hervorbringen. Wenn Cocteau den Umriss eines Gesichts zieht, indem er nur die Quintessenz der Formen zeichnet, formt Mauboulès Eisen und modelliert Glas mit viel Finesse, um – auf eine sehr grafische Art – abstrakte, dreidimensionale Profile zu schaffen, die in gewisser Weise an manche Figuren des berühmten Literaten erinnern.

....


conversation avec cocteau.jpg

Conversation avec Cocteau - une performance / installation de Joséphine de Weck

10, 11, 12 mai 2017 / 14:00 - 20:00 / Place des Ormeaux 1, 1700 Fribourg

Le projet «Conversation avec Cocteau» est une performance/installation qui dialogue avec l’oeuvre littéraire de Jean Cocteau. Pendant trois jours, l’artiste Joséphine de Weck se trouvera dans la petite maisonnette qui surplombe la place des Ormeaux (au-dessus du café des Arcades, Fribourg). Ce lieu sera accessible au public chaque jour de la performance entre 14:00 et 20:00. Entourée de toute sa bibliothèque et de portraits de Jean Cocteau, elle y lira des oeuvres de Cocteau, elle passera d’une oeuvre à l’autre, les lisant à voix haute, notant sur des feuilles de papier les passages qui la touchent, l’intéressent ou l’interrogent qu’elle accrochera ensuite dans ce lieu. Les visiteurs pourront discuter avec elle de telle ou telle oeuvre de Cocteau ou lire ensemble des passages. Pour chaque visite, Joséphine de Weck essaiera si le temps le permet de portraiturer la personne à la manière de Cocteau. Les dessins seront aussi ensuite accrochés. Toute la population est invitée à venir dialoguer avec Joséphine de Weck et trois invités spéciaux seront présents : Philippe Trinchan, David Collin et Jacqueline Corpataux. L’horaire de leur passage est disponible sur le site web de l’événement. Jean Cocteau nous a laissé une oeuvre multiple et extrêmement prolifique. Elle est étonnante, contradictoire, tout en restant hautement poétique. Joséphine de Weck souhaite par cette performance questionner notre rapport à la littérature, au personnage de Jean Cocteau mais aussi notre capacité à partager une pensée. Se poser pendant trois jours et simplement lire à voix haute une oeuvre est une hérésie dans un monde où tout se fait à toute vitesse. Pour les personnes ne pouvant se déplacer, la performance sera également streamée sur un site créé pour l’occasion : www.conversationaveccocteau.info


Collectionnite et suite

11.11.2016 - 12.02.2017

....

Collection rime certes avec passion, mais également - et on l'oublie bien souvent - avec obsession. Pour sa quatrième grande exposition, APCd se propose d'étudier ce phénomène d'accumulation sous deux angles complémentaires par le biais de la présentation d'une partie des oeuvres dont elle est dépositaire, ainsi que par la mise en scène de différents documents, archives et clichés susceptibles de donner un éclairage sur le sujet.

Le projet se développe autour de la passion du collectionneur. Une manière de se plonger dans un comportement face à la création artistique que l’on pourrait presque parfois qualifier de pathologique. Le parcours de Pierre Eichenberger est le point de départ de cette opportunité de montrer toute une partie de la collection APCd. Croire que le désir de posséder constitue l’unique stimulation du collectionneur est certainement une erreur grossière. Il y aura chez certains le désir d’archiver, chez d’autres la volonté de participer à la conservation d’un patrimoine, d’autres encore y verront une cartographie de leur parcours personnel. La fondation APCd fait le choix d’ouvrir sa collection au public comme on visite un livre. Parfois nous avons essayé de donner de la cohérence, mettre en évidence un parcours esthétique d’une carrière commencée il y a déjà plus de 30 ans, parfois nous avons favorisé les télescopages et les cohabitations inédites, qui racontent néanmoins beaucoup sur la diversité à laquelle peut mener la passion de l’art.

..

Das Projekt dreht sich rund um die Leidenschaft des Sammlers. Es geht um ein Verhalten gegenüber künstlerischem Schaffen, das manchmal beinahe als krankhaft bezeichnet werden kann. Die Laufbahn von Pierre Eichenberger dient als Ausgangspunkt und bietet die Gelegenheit, einen grossen Teil der Sammlung der APCd zu zeigen.

Es ist sicherlich ein grober Fehler zu glauben, der Wunsch nach Besitz sei der einzige Ansporn des Sammlers. Für die einen ist es der Wunsch, zu archivieren, für die anderen der Wille, etwas zur Erhaltung eines Erbes beizutragen, wiederum andere sehen in ihrer Sammlung eine Art Spiegelbild der persönlichen Laufbahn. Die Art und Weise, wie die Stiftung APCd ihre Sammlung dem Publikum präsentieren und zugänglich machen möchte, hat etwas von der Aufmachung eines Buches: Manchmal haben wir versucht, Kohärenz herzustellen, den ästhetischen Weg einer Karriere, die vor mehr als 30 Jahren begonnen hat, aufzuzeigen, manchmal haben wir Überschneidungen und Koexistenz begünstigt, die wiederum viel über die Vielfalt aussagen, zu der Kunstleidenschaft führen kann.

....


Mobili-té-tät-tà-ty

17.06.2016 - 14.09.2016

....

Résistez à la faiblesse apeurée de stopper le mouvement, de pétrifier les instants et de tuer le vivant. Arrêtez-vous de toujours réaffirmer des 'valeurs’ qui s’écroulent quand même. Soyez libre, vivez et arrêtez-vous de 'peindre’ le temps. – Jean Tinguely, 1959.

Cette exposition, créée par APCd Fondation, s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 25ème anniversaire de la disparition de Jean Tinguely. Parallèlement aux manifestations TINGUELY2016 organisées par le canton et la ville de Fribourg, APCd adresse un clin d’œil direct à l’artiste en se livrant à une réflexion protéiforme sur le mouvement et la mobilité.

Articulée autour d’une succession de thèmes dérivés, la programmation éclectique explore des visions contemporaines du déplacement, de la relation au monde, à la distance et au temps.

L’évolution de l’humanité a été déterminée par la transformation progressive de la perception de l’espace: le nomadisme dicté par les saisons, la sédentarisation par la maîtrise de l’agriculture, les grandes conquêtes par la nécessité de développer les ressources, jusqu’à l’industrialisation et à l’ère de la virtualité. La mécanisation des transports, l’abolition des distances, des fuseaux horaires et des frontières ont créé un monde d’accessibilité immédiate à l’information aux quatre coins du globe. Cette exposition veut refléter l’environnement contemporain en laissant les points de vue, les idées et les approches se télescoper.

Les « machines à Tinguely » reflétaient, en leur temps, l’aboutissement esthétique d’une approche héritée de la révolution industrielle, tout en la parodiant. Ce cycle n’est aujourd’hui plus de première actualité, et cède sa place à un nouveau paradigme qui définit les bases d’un monde en gestation depuis une quarantaine d’années. C’est ainsi qu’APCd a choisi de montrer les nouvelles portes qui s’ouvrent dans un contemporain revisité. Dans la foulée de la vigueur artistique de Tinguely, avec Mobili-té-tät-tà-ty, APCd Fondation reste fidèle à sa devise qui consiste à explorer les chemins qui mènent à l’art.

L’exposition trace 5 pistes de réflexion autour de 5 sections: Espace d’artistes, Mobilité virtuelle, Mobilité des peuples, Mobilité culturelle et Méta-Mécanicité. Avec en outre des artistes en résidence et hors les murs et des invités, ainsi qu’une participation à TINGUELY2016. L’exposition est partiellement un « work in progress » et la date de certains événements sera précisée ultérieurement sur le site internet de la Fondation ainsi que sur sa page Facebook. Les créations réalisées par certains artistes sont en vente dans le shop M1, la roulotte KiosK* qui tient lieu de boutique à la Fondation.

Les artistes: 

Agnes Meyer-Brandis, Alain Monney, André Smits, Anne Sylvie Henchoz, Asi Föcker, Baptiste Debombourg, Carlo Schmidt, Claire Liengme, Cod.Act, Eric Madeleine, Fabian Marti, François Gendre, François Gremaud, GMB Akash, Gustav Oggier, Hend Moaaz, hepta.aero, Hubert Schwarz, Ivan Eftimovski, Jérôme Berbier, Jérôme Touron, Joëlle Allet, Julien Babel, Katherine Oggier Chanda, Leo Thiakos, Maëlle Cornut, Manfred Hamm, Martial Mingam, Martin Schick, Michael Egger, Michel Gremaud, Nicole Morel, Pascal Seiler, Ramon Schnyder, Richard Jean, Sherouk Helal, Stefan Rohner, Sybz et Meyk, Thanassis Fouradoulas, Ulrich Bloch, Vanessa Safavi, Vincent Borcard, Vincent Perrenoud, Viviane Pavillon, Wim Delvoye.

Programme de l'exposition, cliquez ici

..

Die Ausstellung, an der mehr als 30 Künstler teilnehmen, ist eine Kreation der Stiftung APCd, um den 25. Todestag von Jean Tinguely zu feiern. Parallel zu den vom Kanton und von der Stadt Freiburg organisierten Festlichkeiten TINGUELY2016 ist die Ausstellung als direkte Anspielung auf den Künstler zu verstehen, indem sie sich auf vielfältige Art und Weise dem Thema der Bewegung und der Mobilität widmet.

Die Ausstellung ist als eklektische Programmgestaltung konzipiert. Im Mittelpunkt steht eine Reihe von Themen, die von der zeitgenössischen Vision der Fortbewegung sowie von unserem Verhältnis zur Welt und zur Distanz abgeleitet sind. Die Wahrnehmung von Raum hat sich auf jeder Entwicklungsstufe der Menschheit verändert. Das Nomadenleben, das im Verhältnis zu den Jahreszeiten steht; das sesshafte Leben und die Landwirtschaft; die grossen Eroberungen und der Wunsch nach Ausdehnung der Gebiete; das Industriezeitalter, die mechanisierte Fortbewegung und die Distanzen, die in immer kürzerer Zeit zurückgelegt werden können... um sich heute in einem virtuellen Zeitalter zu befinden, in dem Informationen von einer Ecke des Globus in die andere übertragen werden können. Inspiriert von der künstlerischen Kraft Tinguely’s bleibt APCd mit Mobili-té-tät-tà-ty ihrer Devise treu, mögliche Wege, die zur Kunst führen, zu erforschen und aufzuzeigen.

....


François Truffaut - Passionnément

03.03.2016 - 29.05.2016

....

François Truffaut, de Paris à Marly! Au cours de ces quatre dernières années, le FIFF a connu une spectaculaire augmentation de sa fréquentation. De 30'000 entrées en 2012, il est devenu, lors de sa dernière édition, le premier festival de cinéma en Suisse occidentale à dépasser 40'000 entrées. Un rapport de confiance nouveau s'est installé avec le public, les professionnels du cinéma et les médias, mais pas seulement: chaque année, dans un esprit de synergie qui nous enchante, des acteurs de la vie culturelle fribourgeoise manifestent leur envie d'accompagner l'engouement national créé par le festival avec des événements spéciaux, des concerts, des expositions.

Plus de 1000 pièces, images, lettres, carnets qui sont inscrits dans l'histoire du cinéma aussi bien que, depuis Les 400 Coups, très profondément dans le cœur de tous les publics. Paris, Sao Paulo, Marly! L'événement passé d'envergure nationale et placera la région de Fribourg au centre de la Suisse de mars à mai 2016. «Il y a des livres comme des films, qui vous embarquent», disait François Truffaut et cette exposition-là sera aussi de celles qui vous embarquent. Aussi, ne pouvons-nous que vous encourager vivement à soutenir la Fondation dans sa démarche si courageuse et qui marquera notre histoire commune.

Thierry Jobin - Directeur artistique du Festival International de Films de Fribourg

..

In der von der Cinémathèque française konzipierten, in Zusammenarbeit mit dem Internationalen Filmfestival Freiburg-Fribourg (FIFF) organisierten Ausstellung, deren Ausstellungsfläche ca. 300 m2 betrug und ca. 400 Werke umfasste, wurde François Truffaut’s Werdegang dokumentiert, von seiner frühen Kindheit an bis zur Rezeption seines Werks im zeitgenössischen Film. Die Kindheit, die ihm als Inspiration diente, um Werke wie Sie küssten und sie schlugen ihn zu schreiben, tritt mit der Thematik der Erziehung in seinen Filmen rekurrent auf. Im Anschluss an die mythische Zeitspanne der Nouvelle Vague erörterte die Ausstellung in ihrem weiteren Verlauf die grossen Themen von Truffauts Werk, seine Arbeitsweise und seine weltweite Einflussnahme. François Truffaut - Passionnément war kontinuierlich mit Filmauszügen und Interviews unterlegt und präsentierte zahlreiche, aus der Sammlung der Cinémathèque française stammende Zeichnungen, Fotografien, Gegenstände, Bücher und Zeitschriften, mit handschriftlichen Anmerkungen versehene Drehbücher, Originaldokumente und Kostüme.

....


WHY? – Children on the move

APCd Fondation délocalise à Athènes du 19 avril au 22 mai 2016

....

«Why ? – Children on the Move», exposition du photographe GMB Akash sur les enfants migrants en Grèce, sera présentée au Musée Benaki d’Athènes. Commissaire : Pierre Eichenberger, président fondateur d’APCd Fondation, sur un concept de Martial Mingam, directeur artistique.

Conformément à sa conviction que la culture ne doit pas se limiter à un rôle d’observateur mais investir le présent, APCd soutient notamment le travail de GMB Akash ainsi que son action humanitaire au Bangladesh depuis 2013. Qui, mieux que ce photoreporter d’envergure internationale, qui consacre sa vie à donner la parole aux sans-voix et à la faire entendre au monde, pour témoigner du drame des naufragés de la guerre?

Cette exposition est aussi une histoire d’amitié. C’est ainsi que APCd Fondation et «Merimna», organisation grecque à but non lucratif dédiée aux enfants confrontés au deuil et à la maladie, ont uni leurs efforts pour contribuer à dénoncer la gravité de la crise actuelle.

Cette exposition a été rendue possible par le Musée Benaki, très ancienne fondation de droit privé d’Athènes qui couvre différents champs, tant culturels que sociaux. Elle est placée sous les auspices du président de la République hellénique, Monsieur Prokopis Pavlopoulos.

..

Die Ausstellung des international bekannten Fotografen und Fotoreporters GMB Akash über die Migrantenkinder in Griechenland wurde vom 19. April - 22. Mai 2016 im Benaki-Museum in Athen präsentiert. Entsprechend APCd’s Überzeugung, dass Kultur nicht nur eine Beobachterrolle einnehmen sollte, sondern es auch von grosser Bedeutung ist, Inhalte des aktuellen Zeitgeschehens aufzugreifen und zu thematisieren, unterstützt die Stiftung APCd die Arbeit von GMB Akash sowie seine humanitären Aktionen in Bangladesch.

Durch vereinte Kräfte haben APCd und die Organisation «Merimna» (griechische Nonprofit-Organisation, die sich Kindern widmet, die mit Trauer konfrontiert oder krank sind) einen Teil dazu beigetragen, auf die Schwere der aktuellen Krise hinzuweisen.

Die Ausstellung wurde durch das Benaki-Museum ermöglicht, bei dem es sich um eine sehr alte, privatrechtliche Stiftung in Athen handelt, die in verschiedenen Feldern tätig ist, sowohl im kulturellen als auch im sozialen Bereich. Die Ausstellung bestand u.a. aus Fotos, die auf Papierrollen präsentiert wurden, auf dem Boden stehend, fragil und unbeständig wie das Schicksal der Kinder mit Migrationshintergrund.

....

Partenaires/Partner: GMB Akash, www.gmb-akash.com
APCd Fondation, www.apcd-fondation.com
«Merimna», www.merimna.org.gr
Musée Benaki, www.benaki.gr


HORS PISTE – Maintenant | Jetzt | Now !

19.06.2015 - 19.09.2015

....

L'APCd Fondation est une étincelle allumée par un projet de Michael Turner (dont la «Pelle» est le manifeste de cette exposition inaugurale), que Pierre Eichenberger a représenté pendant des années en tant que galeriste. Le scénario place des pigeons voyageurs au centre d'une action qui commence par l'élevage des oiseaux, ensuite lâchés loin d'ici, lestés de mini oeuvres d'art qu'ils sont censés ramener à bon port pour une exposition. Cette métaphore des «chemins qui mènent à l'art» donne la part belle à la relation entre le «faire» et le «montrer», mais aussi à la collaboration entre artistes. Le projet de Turner est encore au stade de proposition esthétique, mais c'est le ciment de l'équipe de cette institution qui se veut anticonformiste, à la recherche d'autres pistes que le mercantilisme, la rigidité institutionnelle, la vision à court terme qui passe à côté de l'essentiel. 

Le cadre exceptionnel du site industriel de l'ex-Ilford à Marly est idéal pour l'expérimentation, pour la mise en scène d'expositions et pour mesurer l'influence exercée en retour. Il offre donc une chance, mais avec des exigences, car le passé impose une réflexion sur la transition et sur les perspectives. A l'image d'une «oeuvre en progrès», Hors Piste propose une réflexion sur le passage du temps: le temps du développement d'une oeuvre, le temps de la constitution d'une collection, le temps pour la reconnaissance de l'artiste. Mais les «chemins qui mènent à l'art» impliquent aussi une dimension sociale: oeuvrer pour la réflexion (et le débat) sur l'accès à l'art et sur sa réception, mais en s'ouvrant aussi à d'autres domaines.

Tout cela implique des doutes et des risques, bien sûr, mais nous, on y croit, alors on y va, maintenant, jetzt, now!

..

Hors Piste – maintenant | jetzt | now setzte sich zum einen mit der eigenen Sammlung der Stiftung APCd auseinander und zeigte ausgewählte Künstler in einem spektakulären architektonischen Kontext, zum anderen erschloss sie mit ortsspezifischen Installationen und Performance-Konzerten den Gebäudekomplex und das offene Areal auf künstlerische Art und Weise. Im Fokus standen dabei drei Projekte mit den Titeln «Exposition impossible», «Archéologie de l’art» sowie «Microfestival».

Als Work in progress schlug Hors Piste eine Reflexion über Zeit vor: die Zeitspanne einer Werkentstehung, der Zeitraum der Konstitution einer Sammlung, die Zeit bis zur Anerkennung eines Künstlers. Diese «Wege zur Kunst» beinhalteten auch eine soziale Dimension, und zwar in ihrem Bemühen um eine offene Debatte über Zugänge zur Kunst, ihre Rezeption und ihre Öffnung zu angrenzenden Themenfeldern.

All das ist natürlich mit Zweifeln und Risiken verbunden, aber wir glauben daran, also los, maintenant, jetzt, now!

....

Français
Deutsch